Un jour après l'autre...

Un jour après l'autre

19 mars 2009

The end...

Quelques fois, on a un déclic et il y a une réaction immédiate et instinctive qui se fait.

Ce week end, j'ai parlé de ce blog sans en donner le lien à un ami et la discussion sur les blogs et ce qu'on confie à ce qui veulent bien nous lire qui a suivi a sans doute commencé à faire son chemin.
Aujourd'hui, j'ai reçu un mail d'un jeune homme croisé à l'occasion d'une soirée et qui est tombé sur mon blog ("google est notre ami") grâce à mon mail perso (pas celui du P'tit Bedou) et des blogs d'amis.
J'avoue que cela m'a gênée. Beaucoup gênée, beaucoup plus que je ne le pensais. Peut être parce qu'une période importante mais terminée de ma vie y est racontée.

Un blog est public et j'ai toujours eu conscience que ce que l'on y écrit peut être lu, interprété, y compris par des gens que l'on connaît dans la vie (qu'on les apprécie ou pas) ou qui cherche à vous connaître... mais je n'ai pas/plus envie que l'on apprenne à me connaître par ce biais... Je n'ai sans doute plus non plus de messages à passer comme pendant longtemps...Je n'ai pas sans doute plus trop envie non plus qu'on me dise "j'ai lu sur ton blog"...

Si on rajoute à cela que ce blog devenait moribond depuis quelques temps car j'avais de moins en moins besoin/envie/de temps pour poster et j'en arrive à une conclusion simple, il est temps de fermer et de dire au revoir au P'tit Bedou qui m'a accompagné cette dernière année et demie.

Je vais donc récupérer les textes écrits ici car c'est une partie importante de ma vie que j'avais confiée et les garder précieusement sur un disque dur ou un dvd. Ben oui, j'en ai quand même vachement raconté des choses ici et je suis même surprise/triste/honteuse/heureuse/fière quand il m'arrive de les relire :)

Est ce que je bloguerais de nouveau ? Je n'en sais rien... je ne pense pas que la blogosphère a nécessairement besoin d'un blog en plus... et puis je me sens partagée entre le besoin d'anonymat et celui de partager tout ça avec des proches donc qui vivra verra...

Une page se tourne en tout cas mais merci d'avoir été là pour me lire, commenter et me soutenir par mail/msn et autres quelques fois... Certaines réactions, certains compliments m'ont beaucoup touchée.

Bye bye au P'tit Bedou donc...
J'avoue que je l'aimais bien et qu'il me manquera sans doute un peu...

Posté par P'tit Bedou à 17:13 - Commentaires [4] - Permalien [#]